Réservé aux abonnés

L'enfouissement des lignes gagne du terrain

L'OFEN demande une étude de faisabilité à Alpiq.

18 juil. 2012, 00:01
data_art_961198.jpg

Les opposants aux lignes à très haute tension aériennes sont ravis. L'Office fédéral de l'environnement (OFEN) vient de prendre deux décisions qui pourraient aller dans leur sens. L'OFEN a mis le projet de ligne à très haute tension entre Villarepos et Galmiz dans le canton de Fribourg au frigo jusqu'en 2013. Et l'Office a également demandé à Alpiq d'étudier sérieusement la faisabilité d'un enfouissement de la ligne sur ce tronçon, comme le révélait "La Liberté" dans son édition d'hier.

Opposants ravis

Gérard Gillioz, président de l'association "Sauvegardons le coteau valaisan" qui milite p...