Grand Conseil: un premier postulat contre la ligne aérienne passe la rampe

Les députés valaisans ont accepté le postulat cosigné par plusieurs partis pour réservé un espace pour l'enfouissement de la ligne THT.

10 mars 2016, 10:06
Nouveau pas contre la ligne aérienne THT Chamoson-Chippis.

103 voix pour, 7 contre et 14 abstentions. Le résultat est sans appel. Le Grand Conseil a accepté jeudi un postulat demandant un espace pour l'enfouissement de la ligne à très haute tension Chamoson-Chippis. 

L'immense majorité des députés du Valais romand ont soutenu les arguments du PDC Marcel Bayard, président de Grône, visiblement très ému au moment de demander cet enfouissement. Quelques députés haut-valaisans ont fait part de leur scepticisme, notamment le député Alain Bregy qui a présenté au parlement un câble d'une ligne à très haute tension pour prouver que "l'enfouissement n'est pas une petite tranchée dans un jardin."