Chippis: des critiques moins virulentes contre Swissgrid

La ligne à haute tension suscite des réactions contrastées tout au long de son parcours. A Chippis, les citoyens ont pu entendre les arguments de Swissgrid lors de l'assemblée primaire.

16 déc. 2015, 23:01
/ Màj. le 17 déc. 2015 à 06:30
A Chippis on ne réagit pas de la même manière qu'à Chalais et Grône. 

   SACHA BITTEL

Le projet de ligne à haute tension entre Chamoson et Chippis ne provoque pas les mêmes réactions tout au long de son parcours. Si dans les communes de Chalais et de Grône les opposants s’organisent en groupement, à Chippis les critiques sont moins virulentes.

Le président de la commune Christian Zufferey avait prévu une présentation du projet par Swissgrid lors de l’assemblée primaire. "Nous avions eu une présentation au Conseil communal et j’ai pensé que ce serait bien que la population puisse en profiter également lors de l’assemblée primaire."

Le chef de l’exécutif pensait devoir faire face à bon nombre de citoyens des communes voisines lors de cette assemblée primaire, raison pour laquelle un espace visiteurs a été aménagé dans la salle de gymnastique. Mais cette zone est restée désespérément vide. Cela n'a pas empêché les citoyens de Chippis de poser leurs questions.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans nos éditions papier et numériques de jeudi 17 décembre 2015.