Réservé aux abonnés

Bientôt moins d'eau dans les rivières pour favoriser les stratégiques barrages hydroélectriques?

Première escale bernoise pour l’initiative parlementaire valaisanne qui veut revoir à la baisse les débits minimaux dans les rivières. Son but: améliorer la productivité des barrages dans le cadre de la Stratégie énergétique 2050.
10 janv. 2019, 18:16
Captage sur le Rhône à Glüringen. Un exemple cité par le Valais pour exiger une diminution des débits d'eau qui ne serait pas néfaste à l'environnement.

Capter davantage l’eau des rivières pour favoriser la production hydroélectrique. Voilà le principe que porte l’initiative valaisanne pour un assouplissement de la loi fédérale sur la protection des eaux présenté jeudi à Berne par deux chefs de groupe au Grand Conseil, Grégory Logean pour l’UDC du Valais romand et Aron Pfammatter pour le PDC du Haut. Les deux députés ont pris leur bâton de pèlerin pour tenter de convaincre du bienfondé de cette initiative cantonale la commission d...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois