Réservé aux abonnés

Un trio inédit

L’élection du bureau s’est déroulée sans surprises. Elle se solde par un résultat historique avec un premier président UDC et une première femme libérale- radicale qui accède au perchoir.

13 mai 2016, 23:20
/ Màj. le 14 mai 2016 à 00:01
Sion - 13  mai 2016 - Elections du président du Grand Conseill Edmond Perruchoud - Diego Wellig, 1er vice-président. Photo: Sabine Papilloud WELLIG2

L’accession d’un démocrate du centre à la présidence du Grand Conseil valaisan, une première dans l’histoire du canton, ne fait l’objet d’aucune contestation. Officiellement du moins.

Dans les urnes, cette élection n’a pas été contestée non plus. Tant s’en faut. Edmond Perruchoud enregistre avec 106 voix un meilleur score que celui obtenu il y a une année par son prédécesseur, le démocrate-chrétien octodurien Nicolas Voide et ses 104 voix. L’UDC a recueilli le même nombre de voix qu’un autre démocrate-chrétien, Grégoire Dussex, il y a deux ans ou que la socialiste Marcelle Monnet-Terrettaz en 2...