Réservé aux abonnés

Parapentes et avions se disputent le ciel

L’agrandissement de la zone aérienne contrôlée par l’aéroport de Sion pourrait couper les ailes des parapentistes.

05 oct. 2015, 23:15
/ Màj. le 06 oct. 2015 à 00:01
DATA_ART_3436614

L’Office fédéral de l’aviation civile (OFAC) a mis en consultation un projet d’agrandissement de la zone aérienne contrôlée par l’aéroport de Sion. La nouvelle zone concernée pourrait s’étendre jusqu’au bois de Finges. En jeu, une limitation de l’accès au ciel pour d’autres utilisateurs de la troisième dimension. Inquiets de se voir clouer au sol, les parapentistes de Vercorin se mobilisent et demandent de pouvoir participer au débat.

Modification de la zone

Avec le développement de l’aviation et l’évolution des espaces aériens, les zones contrôlées sont sujettes à des réexamens réguliers. Selo...