Chalais-Vercorin: un nouveau téléphérique plus grand et plus moderne

Il n'est pas question de réfection pour le téléphérique Chalais-Vercorin. L'installation s'apprête à vivre une révolution. D'ici l'hiver 2016/2017, des cabines neuves devraient desservir les deux gares, neuves elles aussi. Le projet devrait coûter entre 12 et 15 millions de francs.
07 août 2015, 14:16
La liaison Chalais-Vercorin devrait entrer dans une nouvelle ère fin 2016.

Depuis 64 ans qu’il transporte des passagers de la plaine à la montagne, le téléphérique Chalais-Vercorin a besoin d’un nouveau souffle. Rénové en 1989 puis en 2012, il est temps de voir plus grand et plus moderne. Ce d’autant, qu’il y a quatre ans, l’installation a reçu le renouvellement de sa concession pour 25 ans.

Cet état de fait a incité la société du téléphérique (une SA dans laquelle la commune prend une part importante, ndlr) à entamer une réflexion sur l’avenir de cette liaison. «Tout est encore ouvert. Les questions portent sur la capacité des cabines, sur leur nombre, sur le type d’installation, à un câble ou à deux câbles», explique Alain Perruchoud, président de Chalais.

Si tout fonctionne comme prévu, le nouveau téléphérique sera réalisé durant l’été 2016. Les deux gares, le tracé et son éventuel prolongement jusqu’à la nouvelle télécabine de Vercorin n’ont également pas été arrêté. Dans un premier temps, la société devra déposer un dossier à l’Office fédéral des transports avant la fin de cette année.