Réservé aux abonnés

«Ce qui soutient le ciel, c'est le vide»

La Compagnie Zevada présente «Chronique d'un poème que le poète n'a jamais écrit» dès jeudi aux Halles de Sierre. Une création de Fernando Carrillo, ex-danseur de chez Béjart, sur le thème du vide.

21 janv. 2008, 05:01

A la frontière, entre ce qui n'est plus et ce qui va être. Juste avant de passer à l'action, de commencer à créer: le vide. Après «Cascadas» créé en 2006, le néant est le thème de la nouvelle création de la Compagnie Zevada. «Chronique d'un poème que la poète n'a jamais écrit», tel est son titre, chronique du vide, de ce que l'on en fait, de la manière dont on le vit. «Nous voulions travailler sur cet instant, lorsque tout est à construire et qu'en m&ecir...