Réservé aux abonnés

Ça sent bien le piège...

Le déséquilibre paraît important entre le leader et le dernier de classe. L'excès de confiance ne risque-t-il pas d'envahir l'esprit des joueurs valaisans?

26 sept. 2009, 05:59

Dans l'entourage du HC Sierre, les paris vont bon train. Le tarif oscille entre huit et dix goals, peut-être plus. De toute façon, Young Sprinters encaisse en moyenne plus de six buts par match. Il n'y a pas de raison que Sierre, le leader, ne participe pas à la fête. Bob Mongrain est pleinement conscient que l'excès de confiance a toutes les chances de guetter ses joueurs. «Nous avons déjà perdu deux points à Grasshopper», assène-t-il. «Si les joueurs n'étaient pas prêts mentalement face à Neuch...