Zurich: retraitée délestée de 100’000 francs par des faux policiers

Une retraitée zurichoise a été délestée de 100’000 francs par des faux policiers. Ils avaient prétendu que ses bijoux et son argent risquaient d’être volés par des cambrioleurs.

02 déc. 2020, 14:00
Le faux policier a incité la sexagénaire à remettre immédiatement l'ensemble de ses objets de valeur et son argent à "la police" afin de les placer en sécurité. (illustration)

Des faux policiers ont délesté une retraitée de 100’000 francs en plusieurs tranches ces derniers jours à Zurich. Le principal escroc avait prétendu que les bijoux et l’argent de la victime risquaient d’être dérobés par des cambrioleurs.

Le suspect a pris contact par téléphone samedi dernier avec la femme âgée de 69 ans. Il s’est fait passer pour un policier et a appelé sa victime à plusieurs reprises. L’homme a réussi à gagner la confiance de sa victime en répétant que sa mission était de l’aider, des cambrioleurs ayant prétendument l’intention de s’en prendre à ses biens.

Une pression trop forte

Le faux policier a incité la sexagénaire à remettre immédiatement l’ensemble de ses objets de valeur et son argent à «la police» afin de les placer en sécurité. L’insistance répétée et les nombreux appels téléphoniques de l’escroc ont mis la victime sous une pression si forte qu’elle s’est rendue auprès de sa filiale bancaire après un long voyage en train afin d’y prélever l’argent liquide qui se trouvait dans un coffre.

Entre samedi et lundi, elle a remis par deux fois à de prétendus policiers en civil des bijoux et de l’argent liquide pour une valeur totale estimée à 100’000 francs. Le faux policier ne se manifestant plus par téléphone comme convenu, la retraitée a appelé la police pour se renseigner sur la suite des opérations.

Les vrais agents de police l’ont alors informée sur le phénomène des faux policiers coutumiers de ce type d’escroquerie. L’enquête est en cours pour retrouver les auteurs des faits, indique mercredi la police municipale de Zurich.