Réservé aux abonnés

Ils préfèrent la vitesse

Le constat ne change pas avant les épreuves d'Adelboden ce week-end. Les Suisses sont moins performants en technique.

10 janv. 2014, 00:01
data_art_2050441.jpg

Elles sont révolues les époques où nos géantistes, Pirmin Zur briggen, Joël Gaspoz et Michael von Grünigen en tête, dominaient corps, âme et spatules les tracés les plus exigeants de la Coupe du monde. Certes Didier Cuche, vainqueur du globe en 2009, Daniel Albrecht, Marc Berthod et Carlo Janka s'y sont montrés plusieurs fois à leur avantage durant cette dernière décennie, mais ils n'ont jamais eu la constance des trois premiers nommés. Aujourd'hui, Cuche et Albrecht sont retraités, Berthod traîne son spleen avec des dossards indignes de son talent et Janka retrouve petit à petit ses sensation...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois