Réservé aux abonnés

Chaleur, sécheresse et pluies torrentielles – cocktail méditerranéen. La chronique d’Emmanuel Reynard

07 sept. 2018, 10:01
Emmanuel Reynard, géographe, Université de Lausanne.

L’été 2018 ne nous a pas laissés de glace. C’est le troisième été le plus chaud depuis 1864 après 2003 et 2015. Une vague de chaleur a touché le nord des Alpes pendant dix jours; au Tessin, la canicule a duré dix-huit jours. Au final, l’été a été 2 degrés au-dessus de la moyenne 1981-2010: 15,3°C contre 13,3°C. Tous les mois de l’été ont été nettement plus chauds que la norme: en Valais, juin a atteint 3 degrés au-dessus ...