Réservé aux abonnés

Yves Leterme, le retour

Albert II refuse la démission du premier ministre Leterme. Et nomme trois sages qui tenteront de réduire les dissensions. Le sceptic

19 juil. 2008, 05:02

A défaut d'autre solution, le roi Albert II a remis en selle dans la nuit de jeudi à hier le premier ministre belge, trois jours après sa démission. Il a également confié à trois briscards le soin de défricher - rapidement - le terrain de nouvelles négociations entre les Flamands et les francophones sur l'avenir du Plat Pays.

Ce nouvel épisode de la crise politique qui secoue la Belgique depuis les élections législatives du 10 juin 2007 était attendu: dans la nuit de jeudi à hier, le roi Albert II «a refusé la démission» du gouvernement que le premier ministre, le démocrate-chrétien flamand Yve...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois