Réservé aux abonnés

Dézonage en Anniviers: face aux émotions des propriétaires, les méthodes scientifiques de la commune

L'application de la loi sur l'aménagement du territoire touche à l'identité et au porte-monnaie des propriétaires. Face à leurs émotions, et pour geler près de 100 hectares de zones à bâtir, la commune d'Anniviers s'est basée sur une vingtaine de critères objectifs.

24 févr. 2019, 17:00
Pour se conformer à la loi sur l'aménagement du territoire, la commune d'Anniviers a gelé 100 hectares de ses zones à bâtir. Tous les villages de la vallée sont concernés, dont Grimentz.

«La création de ces zones réservées met en péril toute notre activité.» Ces mots sont ceux d’un entrepreneur de Vissoie. Joint par téléphone, il souhaite garder l’anonymat. «C’est une situation compliquée, et très émotionnelle.» Cet Anniviard est à la tête d’une société de construction depuis plus de dix ans. Il possède près de 6000 mètres carrés de terrains à bâtir à titre privé, et plus du doubl...