Réservé aux abonnés

Visite de la prison valaisanne sans criminels

Quelles sont les véritables conditions de détention dans le centre pour étrangers en attente 
de renvoi, à Crêtelongue, régulièrement critiqué? Le Nouvelliste a voulu en avoir le coeur net et s'est rendu sur place pour y rencontrer ces prisonniers qui ne sont pas des criminels mais des détenus administratifs.

29 sept. 2017, 20:39 / Màj. le 30 sept. 2017 à 05:30
Le centre dispose de neuf cellules pouvant être occupées par deux personnes. Les détenus y passent la majeur partie de leur temps.

Un grand grillage s’ouvre devant nous en rase campagne. Nous pénétrons dans un petit bâtiment d’un seul niveau. 
A l’intérieur de cette annexe de la prison de Crêtelongue, 
à Granges, un seul couloir donne sur neuf cellules de deux places chacune. Nous sommes dans le centre LMC (loi sur les mesures de contrainte), centre valaisan de détention d’étrangers en attente de renvoi dans leur pays.
 

Pas des criminels


Actuellement, le centre héberge onze détenus administratifs de huit pays, princi...