Réservé aux abonnés

Valais: quand un chat gagne en justice

La justice cantonale a condamné l’ancien propriétaire de Phénix, un chat retrouvé dans un état d’extrême faiblesse en mars dernier dans un appartement à Sierre. L’homme écope d’une peine pécuniaire de 60 jours-amendes avec sursis.

30 oct. 2019, 05:30
Phénix ne pesait que 840 grammes lorsqu'il a été recueilli par l'association.

L’ancien propriétaire de Phénix, un félin retrouvé entre la vie et la mort en mars dernier dans un appartement sierrois, a été sanctionné de manière exemplaire par la justice valaisanne. Pour avoir laissé son animal déshydraté et en état d’insuffisance alimentaire en le nourrissant un jour sur deux pendant des mois, le Valaisan écope d’une peine pécuniaire avec sursis de 60 jours-amendes. À cette condamnation, s’ajoute un montant &a...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois