Réservé aux abonnés

Valais: les réfugiés passent sous l’aile du canton

Jusqu’ici confiés aux bons soins des collaborateurs de la Croix-Rouge Valais, les réfugiés statutaires ou autres permis F dépendent depuis le 1er janvier du Service cantonal de l’asile. Un transfert qui passe mal du côté de la Croix-Rouge.

09 janv. 2020, 18:29
La Croix-Rouge avait pris l'habitude d'organiser des camps pour jeunes réfugiés comme celui de Fiesch animé par Dominique Gisin.

Les futurs réfugiés arrivés après décembre 2019 en Valais seront désormais pris en charge par l’Office cantonal de l’asile et plus par les collaborateurs de la Croix-Rouge. «Le Département de la santé nous a signifié il y a deux mois que le contrat de prestation qui nous mandatait pour cette mission ne serait plus valable à partir du 1er janvier 2020», déplore Jérôme Buttet. Le président de la Croix-Rouge Valais confirme ainsi une information révé...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois