Réservé aux abonnés

Une femme à la tête de la diplomatie

30 sept. 2016, 23:55
/ Màj. le 01 oct. 2016 à 00:01
Pascale Baeriswyl, neu ernannte Staatssekretaerin im EDA, spricht an einer Medienkonferenz des Bundesrates, am Freitag, 30. September 2016, im Medienzentrum des Bundeshauses in Bern. (KEYSTONE/Anthony Anex) SCHWEIZ MEDIENKONFERENZ DES BUNDESRATES

C’est le poste le plus élevé dont puisse rêver un diplomate: la Bâloise Pascale Baeriswyl, 48 ans, a été nommée hier secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères. Elle succédera dès le 1er décembre à Yves Rossier, qui devient ambassadeur à Moscou.

Inconnue du grand public, voire du monde politique, la nouvelle numéro deux du Département des affaires étrangères ne tombe pourtant pas du ciel. Elle peut se prévaloir d’une riche expérience internationale. «Nous avions mis le poste au concours. Elle a terminé en tête dans toutes les étapes de la sélection», a souligné hier le conseiller fédér...