Réservé aux abonnés

"Une bourgeoisie très dynamique"

Charles-Alexandre Elsig quitte la puissante bourgeoisie après seize ans de conseil dont huit de présidence. Bilan.
06 août 2015, 15:19
data_art_1260614.jpg

Le président actuel de la Bourgeoisie de Sion conduira ce soir sa dernière assemblée. Après seize années passées au conseil dont huit en qualité de président, Charles-Alexandre Elsig a décidé de mettre un terme à son engagement politique. L'élu démocrate-chrétien aura mené 212 séances de l'exécutif bourgeoisial et siégé à 199 reprises comme conseiller. "Il est tout à fait logique de laisser ma place" , explique cet homme de 69 ans. Son successeur dès 2013, Antoine de Lavallaz, peut être confiant. Le président sortant assure transmettre "une bourgeoisie qui peut faire face, tant sur le plan p...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois