Réservé aux abonnés

Trois agents contre une meute de cybercriminels

17 févr. 2018, 00:01
DATA_ART_5175786

La police cantonale valaisanne ne dispose que de trois agents pour traiter de la cybercriminalité. Et n’a droit qu’à douze postes pour faire face à la criminalité économique. C’est ce que révèle le commandant de la police cantonale, Christian Varone, dans un rapport établi à la demande du Grand Conseil.

Faible effectif valaisan

Pour faire face aux cyberattaques, la police cantonale a mis sur pied un groupe d’investigation numérique. Il ne compte que trois collaborateurs, spécialement formés pour cette mission. Et encore, le troisième poste vient d’être accordé par le Parlement cantonal dans le c...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois