Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Sortir de l'impasse

Le premier ministre démissionnaire a été chargé de trouver une issue à la crise politique que traverse le pays depuis près de six mois.

04 déc. 2007, 05:02

Le roi des Belges, Albert II, a sorti hier un nouveau lapin de sa couronne, dans l'espoir de favoriser un dénouement de la crise politique que traverse son pays depuis près de six mois et de tranquilliser la population ainsi que les milieux socio-économiques. Il a demandé au premier ministre en exercice, le libéral flamand Guy Verhofstadt, dont les pouvoirs réduits - il expédie les affaires courantes depuis le 10 juin - devraient être provisoirement étendus, «de prendre tous les contacts nécessaires» afin de trouver rapidement «la manière de sortir de l'impasse actuelle».

Démissionnaire depuis les élections législatives du 10 juin, Guy Verhofstadt dirige depuis 1999 une coalition libérale/socialiste. D'aucuns avaient prédit que le roi Albert II pourrait lui confier la mission de prolonger son bail jusqu'aux élections régionales de juin 2009, après que son successeur pressenti, le démocrate-chrétien flamand Yves Leterme, eut renoncé samedi à former un gouvernement de...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias