Réservé aux abonnés

Shakira, étude de texte

A chaque Coupe du monde, son hymne officiel. Celui de 2010, «Waka Waka», est un modèle du genre, une soupe ethno à mission universelle, relevée par les courbes colombiennes d'une étoile engagée, la sémillante Shakira.

09 juil. 2010, 05:03

Voilà les trois bonnes raisons de claquer votre billet de cent dans l'achat de cette galette. La première: la musique. Pour flatter les oreilles des mélomanes de Phnom Penh à Caracas, les producteurs connaissent la recette. On prend une base pop consensuelle, on y ajoute une solide ligne de tam-tam - on est en Afrique, merde - et quelques paillettes façon Bollywood pour faire danser dans les soirées. La Compagnie Créole, en plus clinquant.

Deuxième raison d'investir sur ce futur «collector»: le clip. C'est généra...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois