Sauvé des griffes d'un braconnier, un bébé chimpanzé prend la place du co-pilote

Alors qu'il a sauvé un bébé chimpanzé des griffes d'un braconnier en République du Congo, un pilote belge a filmé son retour en avion avec le petit primate, qui semblait parfaitement à l'aise au poste de co-pilote. Une vidéo adorable, qui a déjà fait fondre des milliers d'internautes.
02 mars 2018, 20:29
Le petit primate s'est rapidement senti à l'aise avec le pilote.

Anthony Caere, un pilote belge qui travaille en République du Congo, a sauvé un bébé chimpanzé qui avait été capturé par un braconnier dans le parc national des Virunga. L'homme a posté des images sur Instagram, sur lesquelles on le voit rentrer en avion de sa mission en direction du centre de sauvetage des animaux, en compagnie du petit primate.

Baptisé Mussa, ce dernier a rapidement tissé des liens avec son héros flamand et s'est senti visiblement parfaitement à l'aise dans le cockpit, prenant même la place du co-pilote. Il s'est amusé à toucher les commandes de l'appareil et s'est installé sur les genoux d'Anthony Caere, qui lui a carrément cherché les puces, comme le font souvent les singes lorsqu'ils sont en groupe.

 

 

"Une histoire triste"

Une nouvelle maison a été trouvée pour Mussa. Le petit animal se trouve en sécurité au Centre de réhabilitation des primates de Lwiro. Il a eu de la chance, les braconniers n'ayant aucun remord à tuer des familles entières de chimpanzés pour obtenir ce qu'ils veulent. Et pour cause: un jeune chimpanzé peut rapporter environ 20'000 francs sur le marché noir, rapporte la chaîne de télévision flamande VTM

Dans le parc national des Virunga, de nombreux bénévoles luttent quotidiennement contre le braconnage. L'homme qui s'est en pris à Mussa a été arrêté. Depuis leur diffusion, les images ont fait craquer des milliers d'internautes: "Cela paraît mignon, mais en réalité, c'est une histoire triste" écrit le pilote sur Instagram. "Il devrait être avec sa mère. Mais nous sommes heureux de lui avoir trouvé un nouveau foyer."

par Marie Dorsaz