Prague 2015: finale explosive: Russie-Canada

La Russie s'est offert les Etats-Unis ce soir 4-0. Elle affrontera le Canada demain, en finale du Championnat du monde à Prague.

16 mai 2015, 21:33
246278815

Crosby face à Malkin et Ovechkin, les amateurs de hockey en salivent d'avance. Les deux Russes ont un vieux contentieux avec les Canadiens depuis un certain quart de finale à Vancouver lors des Jeux olympiques de 2010. Crosby et Cie avaient écrasé les Russes 7-3 avant d'être titrés contre les Etats-Unis.

Pour se qualifier, les Russes ont dominé les Etats-Unis. Il a fallu attendre le dernier tiers pour que la Sbornaja passe l'épaule. Un but de Mozyakin à la 48e puis un autre d'Ovechkin à la 51e ont coupé les velléités d'Américains pas assez talentueux pour surprendre cette formation russe. L'attaquant de Washington, débarqué à vitesse V des Etats-Unis à la suite de l'élimination de son club par les New York Rangers en demi-finale de Conférence a rempli sa mission.

Le duel opposera la Russie au Canada. La finale de rêve. Celle que tous souhaitent voir depuis que Crosby, Malkin et Ovechkin sont à Prague. On repense aux images de la Canada Cup de 1987 avec une victoire canadienne 6-5 à quelques instants de la fin sur un but de Mario Lemieux servi par Wayne Gretzky et la détresse de Bykov, Khomutov, Larionov et les autres génies de la Sbornaja. Le rideau de fer n'est plus depuis longtemps, et pourtant. L'Est face à l'Ouest. La patrie du hockey face au pays qui aime jouer avec la rondelle.

En demi-finale contre les Tchèques, les Canadiens ont impressionné. Comme depuis le début du tournoi. Invaincus en qualification, les Canadiens ont offert une performance de choix aux 17'000 spectateurs de l'O2 Arena. A la 9e, Crosby a parfaitement lancé Eberle qui a donné le but à Taylor Hall. Une action de classe, subtil mélange de technique, de précision et de vitesse d'exécution. Même le dieu tchèque Jaromir Jagr n'a pu s'interposer. Le plan canadien s'est déroulé sans accroc.

Dimanche soir à 20h45, Ovechkin tentera de battre pour la première fois Crosby dans un match "qui compte". Jusqu'à présent et depuis qu'ils sont entrés en NHL en 2005, Sid the Kid a toujours eu le dernier mot. Mais le meilleur buteur du monde n'est pas venu chercher l'argent. Ce qu'il veut c'est l'or. Sauf qu'en face, Crosby pourrait rentrer dans le Triple Gold Club en cas de victoire, puisque seul le Championnat du monde manque à son superbe palmarès. Une belle source de motivation pour une fin de tournoi en apothéose.