Réservé aux abonnés

Peu importe la manière

Le pragmatique Fernando Santos a emmené le Portugal en finale de l’Euro.

08 juil. 2016, 00:01
Portugal's Nani celebrates with Portugal coach Fernando Santos, center, after scoring his sideÌs second goal during the Euro 2016 semifinal soccer match between Portugal and Wales, at the Grand Stade in Decines-­Charpieu, near Lyon, France, Wednesday, July 6, 2016. (AP Photo/Martin Meissner) Soccer Euro 2016 Portugal Wales

Il est malin, Fernando Santos! Le sélectionneur du Portugal avait «planifié» le rendez-vous du 10 juillet 2016 il y a bientôt deux ans. Au soir du 11 octobre 2014, les Lusitaniens s’inclinent 2-1 au stade de France en amical pour la première du technicien sur le banc de la Seleçao. «Après ce match, nous avions défini un objectif commun. L’idée consistait à faire tout notre possible pour nous qualifier pour la finale de l’Euro 2016, sur cette même pelouse», confiait-il après le succès de mercredi contre le pays de Galles (2-0).

Pour mener à bien cette mission, le technicien n’a pas hésité à «rév...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois