Pascal Crittin, le nouveau directeur de la RTS, a une vision claire de sa mission

Le Valaisan, qui prend les rênes de la RTS dès lundi 1er mai, est prêt à relever le défi du service public.

30 avr. 2017, 13:01
/ Màj. le 30 avr. 2017 à 17:00
Pascal Crittin, nouveau directeur de la RTS, pose pour le photographe lors d'une conference de presse de la Radio Television Suisse (RTS) sur la nomination du nouveau directeur de la RTS, ce mercredi, 5 avril 2017, a Lausanne. (KEYSTONE/Laurent Gillieron) SCHWEIZ FERNSEHEN RTS DIREKTOR

Pascal Crittin prend très au sérieux sa nouvelle mission à la tête de la RTS. «Je vais me battre pour réaffirmer notre légitimité et l’importance de ce que nous faisons», souligne-t-il avec conviction.

>> A lire aussi: Pascal Crittin: le nouveau directeur valaisan de la RTS est un ambitieux sain

La RTS est un bien public, selon lui, «un patrimoine pour ce pays». Le Valaisan veut également garder la diversité des domaines abordés par la RTS aujourd’hui. «C’est important que tous les publics trouvent ce qu’ils cherchent.» 

S'adapter aux nouvelles technologies

Sans oublier l’innovation qui tient à cœur. «Nous devons nous adapter aux nouvelles technologies et lancer des projets très concrets que le public peut tester.»

L’homme ne craint pas les difficultés. Au contraire. «Ce que j’aime le plus, c’est chercher et trouver des solutions en faisant appel à l’intelligence collective. Notre pétrole en Suisse, c’est l’intelligence et la créativité. A nous de bien l’utiliser!»