Réservé aux abonnés

Pas que pour faire peur

07 août 2015, 14:16
data_art_2628747.jpg

S'il devait réduire son personnel, le Centre Dürrenmatt - qui emploie quatre personnes à Neuchâtel - serait quasiment condamné...

PIERRE-ANDRE SIEBER

Traduit en suppressions de postes, le programme d'économies demandé par le Parlement au Conseil fédéral fait trembler les employés de la Confédération bien avant son passage devant les Chambres fédérales, en 2015. A l'exemple du personnel de la Bibliothèque nationale (BN). Au total, 37 postes sur 120 pourraient être supprimés en cas d'acceptation de ce programme par le Parlement, l'an prochain. "Les employés ont été paniqués à l'ann...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois