Réservé aux abonnés

«Nous ne créons pas de motifs d’asile»

La réforme de l’asile, votée en 2016, entre en vigueur ce jour. Des avocats gratuits œuvrent déjà à Boudry.

01 mars 2019, 00:01
Centre federal díenregistrement et de procedure de Perreux experimente la nouvelle procedure federale díasile

Boudry, le 12 juillet 2018
Photo : Lucas Vuitel PERREUX

Dès aujourd’hui, tout étranger qui sollicite l’asile en Suisse bénéficie d’une «procédure accélérée»: sa demande est traitée en moins de 140 jours dans l’un des centres fédéraux, dont celui de Boudry (NE). Seule une minorité de cas plus complexes seront attribués aux cantons pour une procédure plus longue (jusqu’à un an).

Pierre angulaire de cette prise en charge expéditive, approuvée par 67% des Suisses en 2016? Le conseiller juridique ou «avocat gratuit», censé garantir l’équité de la procédure malgré sa rapidité. Du côté romand, c’est l’association Caritas Suisse qui a décroché le mandat et ...