Réservé aux abonnés

MSF se retire de Kunduz alors qu’Obama promet une enquête

Le président américain promet d’enquêter après le bombardement de l’hôpital de l’ONG.

05 oct. 2015, 23:15
/ Màj. le 06 oct. 2015 à 00:01
epa04961299 An handout provided by Medecins Sans Frontieres (MSF) shows destroyed parts of a hospital in Kunduz after the bombings, Kunduz, Afghanistan, 03 Octoberr 2015. At least nine people are dead and 37 others injured after a suspected US airstrike hit a hospital Saturday in the northern Afghan province of Kunduz, the international aid agency Doctors Without Borders (MSF) says. 'It is with deep sadness that we confirm so far the death of nine MSF staff during the bombing last night of MSF's hospital in Kunduz,' it says on its Twitter page.  EPA/MSF HANDOUT external media, social media, MSF publications, MSF digital publications  EDITORIAL USE ONLY/NO SALES

Le président américain Barack Obama a promis une «enquête complète» sur le bombardement de l’hôpital de l’ONG Médecins sans Frontières (MSF) dans la ville afghane de Kunduz. Les raids, qui ont fait 22 morts, pourraient avoir été menés par l’armée américaine. MSF s’est retiré de la ville.

L’organisation a indiqué avoir évacué son personnel. «L’hôpital de MSF n’est plus en état de fonctionner. Les patients qui se trouvent dans un état critique ont été transférés vers d’autres établissements médicaux. Plus aucun employé de MSF ne travaille dans l’hôpital», a déclaré à l’AFP Kate Stegeman, porte-pa...