Réservé aux abonnés

Les investisseurs négligent le climat

Les caisses de pension et les assurances peinent à inclure le réchauffement dans leurs stratégies.

18 août 2018, 00:01
A worker walks past a pile of old tyres in a tyre recycling plant in Singapore 06 December 2007. Old tyres are stripped down and shredded to become rubber pellets at this recycling plant which are then reused as alternative fuel for cement making. More than 200 scientists urged politicians at the United Nations climate change conference in Bali, 05 December, to reach an agreement on tackling global warming and reduce greenhouse gas emissions by more than half, warning that any delays would culminate in disastrous results.  (KEYSTONE/EPA/HOW HWEE YOUNG) SINGAPORE REYCLING CLIMATE CHANGE

Un gros enjeu climatique pèse sur les épaules des caisses de pension, des assurances vie et des autres investisseurs dits institutionnels. Ils ne cessent de placer les fortunes colossales qui leur sont confiées par leurs clients dans des actions de compagnies pétrolières, de mines de charbon et d’autres entreprises produisant de l’énergie fossile, alors que les milieux scientifiques s’alarment toujours plus du réchauffement climatique.

La pétition envoyée, début août, par près de 150 professeurs des EPF de Lausanne et de Zurich à Publica, la caisse de pensions de la Confédération – comme l’a ré...