Réservé aux abonnés

Les incroyables filières du bétail humain

Un criminologue et un journaliste italiens ont enquêté pendant plus de deux ans sur les réseaux qui s'emploient aux passages illégaux de migrants et de réfugiés vers l'Europe.

02 mai 2015, 00:01
data_art_3108928

philippe villard

Quelles raisons ont motivé votre travail d'enquête?

Nous avons commencé ce travail fin 2011, parce que nous nous sommes rendu compte que l'on perdait un morceau de l'histoire.

Derrière les vagues de réfugiés à Tenerife, Ceuta ou Lampedusa, derrière la question des migrants, on oublie les trafiquants, leur business et tout ce côté noir qui se traduit pour eux par des gains qui se chiffrent en millions de dollars ou d'euros. Par nos expériences de l'immigration et de l'exploitation humaine, nous avons voulu mixer les points de vue.

Où ce travail vous a-t-il menés?

Pour ce livre,...