Réservé aux abonnés

Le rebelle menace

L'ex-général Nkunda lance un ultimatum au gouvernement.

04 nov. 2008, 05:02

Le chef rebelle congolais Laurent Nkunda a menacé de chasser du pouvoir le gouvernement si celui-ci refusait de négocier avec lui. Kinshasa a rejeté cet ultimatum, alors que la situation humanitaire reste catastrophique dans l'est du pays.

«Nous voulons une négociation directe avec le gouvernement», a affirmé le général déchu tutsi Laurent Nkunda, dans son fief de Kichanga, à environ 80 km au nord-ouest de Goma, la capitale de la province du Nord-Kivu, dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois