Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Le Qatar se dit prêt à intervenir

16 janv. 2012, 00:01
data_art_608459

L'émir al-Thani est le premier dirigeant arabe à proposer l'envoi de troupes.

GEORGES MALBRUNOT

Même si l'idée risque de diviser les Syriens, l'émir du Qatar n'hésite pas à franchir le pas. Dans un entretien à la chaîne américaine CBS, Cheikh Hamad al-Thani a appelé samedi à l'envoi de troupes arabes en Syrie pour "arrêter l'effusion de sang" , devenant ainsi le premier chef d'État arabe à proposer une intervention militaire contre le régime de Bachar el-Assad, qui réprime les manifestations depuis dix mois.

"Il faudrait envoyer des troupes pour arrêter le bain de sang" , estime le dirigeant de cet émirat, qui a déjà été en pointe dans le renversement de Kadhafi en Libye.

Pour Doha, le temps presse. La répression se poursuit, malgré la présence depuis le 26 décembre de dizaines d'observateurs arabes chargés de surveiller l'application d'un plan de sortie de crise prévoyant en premier lieu l'arrêt des...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias