Réservé aux abonnés

Le front pro-Sommaruga se lézarde

06 juin 2016, 23:21
/ Màj. le 07 juin 2016 à 00:01
FDP Staenderat Philipp Mueller, FDP Praesidentin Petra Goessi und FDP Vizepraesident Philippe Nantermond, von links, fordern im Namen der Freisinnigen ab sofort eine "Harte, aber faire Asylpolitik", am Montag, 6. Juni 2016, in Bern. (KEYSTONE/Lukas Lehmann) SCHWEIZ FDP ASYLPOLITIK

Sandrine hochstrasser

Simonetta Sommaruga n’aura pas pu savourer longtemps sa victoire. Au lendemain du oui à la révision de la loi sur l’asile, l’unité de façade a disparu. Les alliés d’hier se sont retournés contre la conseillère fédérale et son département en charge de l’asile.

La première attaque formelle est venue du PLR, qui a organisé hier matin une conférence de presse pour «poser ses exigences». «Nous sommes heureux que la révision ait été acceptée. Maintenant, Simonetta Sommaruga doit aller plus loin», a réclamé sa nouvelle présidente, Petra Gössi.

Le statut des migrants venus d’Erythré...