Le Canada ne manque pas son entrée face à la Norvège

Le Canada n'a pas manqué son entrée dans le tournoi olympique. Les joueurs à la feuille d'érable se sont imposés 3-1 face à une coriace Norvège.

13 févr. 2014, 20:47
Les Canadiens Shea Weber (au centre), Sidney Crosby (à gauche) et Patrice Bergeron ont dû batailler ferme avant de l'emporter contre la Norvège.

De son côté, la Russie a commencé sa mission médaille d'or par une victoire peu convaincante (5-2) face à la modeste Slovénie. Les Etats-Unis ont été plus démonstratifs en exécutant la Slovaquie 7-1.

Les Norvégiens, s'ils ne sont pas des génies dans la construction du jeu, sont redoutables sur le plan physique. Pas faciles à bouger, les Canadiens ont souffert pour se créer des espaces. Ils n'ont trouvé la faille qu'à la 27e sur un tir de Shea Weber, le compagnon de ligne de Roman Josi aux Nashville Predators.

Jamie Benn (Dallas Stars) a doublé la mise (36e). Mais le portier Corey Price a été surpris au tout début de la troisième période par un tir de Olimb (41e). Tout juste 1'25'' plus tard, Drew Doughty (Los Angeles) redonnait une marge à ses coéquipiers. Les partenaires de Sidney Crosby, discret pour ce premier match, n'ont jamais été en réel danger.

Tout autre résultat qu'un titre olympique serait considéré comme un échec pour la Russie. C'est donc avec une pression maximale que les Russes ont commencé leur tournoi au Bolchoï. Ils semblaient partis pour fêter un large succès face aux Slovènes. Après 4' de jeu, ils menaient 2-0. Alexander Ovechkin avait ouvert les feux après 77'' déjà sur un service d'Evgueni Malkin. Les deux équipiers ont échangé les rôles sur le deuxième but. Les Russes dominèrent outrageusement la première période (18 tirs à 4 en leur faveur) mais furent incapables de marquer le troisième.

Après la pause, le jeu des Russes s'étiola. Les Slovènes, présents pour la première fois aux Jeux, marquèrent même deux buts dans la période intermédiaire pour n'être menés que 3-2 après 40'. Les 12'000 spectateurs qui attendaient une forte réaction sont restés sur leur faim. Les coéquipiers de Malkin n'ont finalement marqué deux nouveaux buts qu'à l'usure.

Dans le deuxième match du groupe A, les Etats-Unis ont prouvé qu'il faudra compter sur eux. Les Américains n'ont laissé aucune chance à la Slovaquie. Après le 1-1 de Tomas Tatar (21e), ils ont fait passer le score à 7-1 en 13'51''. Paul Stastny fut le seul à réussir un doublé, alors que Phil Kessel a comptabilisé un but et deux assists.

Dans le groupe B, les buts sont tombés comme des fruits mûrs entre la Finlande et l'Autriche (8-4). Les Autrichiens, qui comptent Christian Weber dans leur staff technique, ont mené à deux reprises au cours de la première période. Les Finlandais ont toutefois rapidement réagi. En fin de premier tiers-temps, Olli Maataa et Jarkko Immonen ont fait passer le score de 2-2 à 4-2 en 8''. Le hat-trick du joueur de NHL autrichien Michael Grabner n'a servi à rien. Oliver Setzinger (Lausanne) et Stefan Ulmer ont joué côté autrichien.

Chez les Finlandais, Teemu Selänne (43 ans) n'a disputé que le premier tiers-temps. Touché dans le haut du corps, il a été ménagé par la suite.