Réservé aux abonnés

La sûreté quittera-t-elle le Chablais?

Si les locaux agaunois sont insuffisants, les inspecteurs chablaisiens déménageront dans le coude du Rhône.

03 mars 2009, 05:02

Si les inspecteurs de sûreté ne pouvaient pas trouver place dans le futur centre de poids lourds agaunois, aux côtés de leurs collègues gendarmes, d'autres solutions devraient être recherchées, notamment en direction de Martigny.

Actuellement, la police de sûreté comprend des groupes à Brigue, Sion, Martigny et Saint-Maurice. Ce dernier compterait aujourd'hui, selon nos sources, une douzaine d'inspecteurs. En cas de fermeture de l'agence agaunoise, c'est l'ensemble du Chablais qui sera privé de bureau de sûret&eacut...