La reine cherche du personnel pour décoller des chewing-gums dans un palais

Des visiteurs indélicats du Palais de Holyrood, en Ecosse, ont abandonné des chewing-gums sur le sol et des objets de valeur. La reine Elizabeth II, car il s'agit bien de l'une de ses résidences, a émis une offre d'emploi afin de trouver du personnel pour les enlever.
07 août 2015, 14:17
Le palais situé à Edimbourg est à la fois la résidence officielle de la reine dans ses terres septentrionales, et la première attraction touristique en Ecosse, avec une moyenne annuelle de 250'000 visiteurs.

L'offre d'emploi sur le site officiel du palais de Buckingham trahit une réalité choquante: le candidat appelé à faire le ménage à la résidence écossaise d'Elizabeth II aura notamment pour mission de décoller les chewing-gums abandonnés par des visiteurs indélicats.

La description du job royal rémunéré à hauteur de 15'912 livres (24'600 francs) par an pour 20 heures de travail hebdomadaire passe au crible les tâches de nettoyage au Palais de Holyrood.

Le palais situé à Edimbourg est à la fois la résidence officielle de la reine dans ses terres septentrionales, et la première attraction touristique en Ecosse, avec une moyenne annuelle de 250'000 visiteurs.

Premier à avoir détecté l'annonce, le tabloïd "The Sun" a recueilli cette confidence outrée d'une source royale ayant requis l'anonymat: "Vous ne vous attendriez pas à ce que les gens mâchonnent un chewing-gums en cours de visite, et encore moins qu'ils les collent sur des antiquités hors de prix ou sur les parquets".

Un porte-parole du palais de Buckingham a relativisé l'ampleur du phénomène en précisant qu'un tel comportement était limité à "une petite minorité d'individus". "Le retrait des chewing-gums dans les appartements royaux historiques" figure au nombre des 14 "obligations principales" du nettoyeur de jour qui opérera au sein d'une équipe.

Les autres tâches consistent à nettoyer les appartements et toilettes ainsi que les escaliers, à astiquer les vases, l'argenterie et le mobilier, à faire les lits et à couvrir d'un drap protecteur les meubles pendant les périodes de fermeture.