Réservé aux abonnés

La guerre de l'ombre des rebelles

Près de 20 000 hommes combattent au sein de l'Armée libre.

20 déc. 2011, 00:01
data_art_574040

Un appel au haut-parleur résonne dans la nuit. Un homme vient d'être blessé grièvement, une balle lui a perforé l'abdomen. Une collecte de sang s'organise dans l'urgence à l'hôpital. Mohammed est un des officiers de l'armée syrienne libre de Djebel al-Zawiya (à 250 km au nord de Damas). Il était en mission de repérage pour une future attaque dans une ville voisine quand il s'est fait tirer dessus. Au cours de la nuit, plusieurs hommes vont se relayer pour lui donner leur sang. Mais, à l'aube, Mohammed succombe à ses blessures.

Depuis juillet dernier, l'Armée libre de Syrie (ALS) contrôle la z...