Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

La Catalogne provoque un malaise

Ecosse, Catalogne, Flandre: les mouvements indépendantistes donnent de la voix. Cela représente-t-il une tuile pour l'Union? Cela incite-t-il plutôt à l'optimisme?

15 janv. 2014, 00:01
data_art_2061116.jpg

Le bras de fer que les nationalistes catalans ont engagé avec le gouvernement espagnol, en affichant leur détermination à organiser un référendum sur l'indépendance de leur région, le 9 novembre, ne laisse d'inquiéter l'Union européenne. Nicolas Levrat, le directeur de l'Institut d'études globales de l'Université de Genève, estime pourtant que ce projet pourrait être salutaire pour l'Union européenne, à bout de souffle.

Le président de la riche région autonome de 7,5 millions d'habitants, Artur Mas, a envoyé une lettre aux dirigeants des 28 Etats membres de l'UE, ainsi qu'au président de la Commission, José Manuel Durão Barroso. Elle les exhorte à "soutenir un processus européen, transparent et démocratique", que le chef du gouvernement espagnol, le conser - vateur Mariano Rajoy, juge au contraire anticonstitutionnel.

Même si les sondages indiquent qu'à l'heure actuelle, seule une (forte) minorité de Catalans est favorable à la création d'un Etat indépendant, les coups de boutoir...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias