Réservé aux abonnés

La carte suisse de Pékin en Asie

A travers un nouvel accord, les investisseurs suisses sont invités à aider la Chine dans ses projets en Asie centrale.

24 avr. 2019, 00:01
Bundespraesident Ueli Maurer spricht waehrend einer Medienkonferenz ueber die organisatorische Weiterentwicklung der Eidgenoessischen Zollverwaltung, am Mittwoch, 10. April 2019 in Bern. (KEYSTONE/Peter Klaunzer) SCHWEIZ MK BUNDESRAT

La Suisse inscrit toujours plus sa présence sur la carte des intérêts économiques chinois en Asie. Lundi prochain, pendant les deux jours de visite d’Etat qu’il rendra à Pékin, le président de la Confédération Ueli Maurer signera un accord de principe («memorandum of understanding») avec la République populaire.

Ce texte facilitera les investissements privés suisses dans des projets d’infrastructure chinois dans les pays dits «des nouvelles routes de la Soie», qui assurent le transit des exportations chinoises vers l’Europe. La Confédération franchit un pas en direction des autorités chinoises...