Réservé aux abonnés

La BNS a retrouvé ses têtes

Le Conseil fédéral a choisi la continuité. Thomas Jordan devient président de la BNS et Jean Studer président du Conseil de banque.

19 avr. 2012, 00:01
data_art_791660

présidera le Conseil de banque de la BNS.

Jean Studer: "J'ai saisi une opportunité"

Est-il difficile de quitter le gouvernement neuchâtelois?

Oui, car la fonction est passionnante. La réforme fiscale pour les personnes physiques me tient à coeur. Elle est à bout touchant et j'entends la terminer. Par contre, je ne me représenterai pas l'an prochain et je ne suis pas encore sûr de rester jusqu'à la fin de mon mandat. Les cantons sont actionnaires de la BNS. Il ne faudrait pas que l'on se pose des questions sur la qualité de la surveillance exercée par un conseiller d'Etat. Ma décision tombera...