Réservé aux abonnés

Gardien de la mémoire du lieu

Le Vieux-Monthey a fêté samedi ses 75 ans. Un anniversaire qui doit permettre de lancer la réflexion sur l'avenir.
14 oct. 2013, 00:01
data_art_1879210.jpg

C'était le 22 juin 1938. Emmené par Louis Borgeaud, un comité d'initiative voyait le jour afin de créer une association ayant pour but de "sauver de la destruction ou de l'oubli des objets ou documents se rapportant à l'histoire de Monthey". "Louis Borgeaud était membre du comité de la Société d'histoire du Valais romand (SHVR), fondée en 1915 à Monthey. Quand cette dernière a quitté son bureau, l'actuelle salle de la Bourgeoisie, il a tenté de faire la même chose sur le plan local" , raconte le président en exercice du Vieux-Monthey, Raymond Delacoste. L'assemblée constitutive eut lieu le 16...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois