Faune: les chamois tirent la langue

Les chamois se font de plus en plus rares en Suisse. En Valais, le cheptel reste globalement stable. Explications à la veille de l'ouverture de la chasse et zoom sur un nouveau salon de la chasse et de la pêche qui se déroulera à Martigny en mai 2017.

15 sept. 2016, 20:32
/ Màj. le 16 sept. 2016 à 06:30
Si les effectifs de chamois sont en baisse en Suisse, ils restent globalement stables en Valais. Avec néanmoins des diminutions dans certaines régions.

Mais qui a une dent contre les chamois? Depuis quelques années, les effectifs de ce capriné pointent globalement à la baisse en Suisse. Certes de manière très nuancée selon les régions, mais tout de même.

Le tableau de chasse tenu par la Confédération constitue une indication fiable: 17'645 chamois ont été tirés sur le territoire helvétique en 1995 contre 11'649 vingt ans plus tard.

En Valais, le cheptel est qualifié de stable par le Service cantonal de la chasse. S'ils sont en augmentation dans certaines régions du canton, les effectifs diminuent pourtant dans d'autres secteurs.

Un nouveau salon de la chasse et de la pêche en Valais

C'est une sympathique nouvelle pour tous ceux qui ont la nature chevillée au corps. Dès l'an prochain, le Valais aura son salon international de la chasse et de la pêche. «Passion-Nature» - c'est son nom - se déroulera à Martigny du 19 au 21 mai 2017.

L'objectif de cet événement est double: sensibiliser le grand public à l'importance de la mission de régulation de la faune et de la protection de la flore, et permettre aux exposants de présenter leurs produits et services.

Retrouvez les explications sur la diminution des effectifs de chamois dans certaines régions du canton ainsi que des détails sur le salon de la chasse et de la pêche dans nos éditions papier et numériques du vendredi 16 septembre.