Des coaches bénévoles pour les bonnes causes

Aider les associations à but non lucratif, c'est le but de la Fondation Compétences bénévoles dont la maison-mère est à Nyon. Une antenne valaisanne s'est ouverte il y a quelques mois en Valais.
06 août 2015, 15:21
Marie Zimmermann, la responsable de l'antenne valaisanne de la Fondation Compétences bénévoles, au milieu d'un bénévole Jean-Pierre Pralong et d'une bénéficiaire Sabine Rast, secrétaire coordinatrice de la Ligue valaisanne contre le cancer.

Des coaches bénévoles pour associations à but non lucratif: c’est ce qu’offre la fondation Compétences Bénévoles, qui a ouvert une antenne en Valais en février dernier. Jusqu’à présent, six organismes ont déjà fait appel à ces services gratuits en Valais, comme la ligue valaisanne contre le cancer ou l’institut Saint-Raphaël à Champlan.  «En général, le bénévole s’engage pour des missions précises qui durent entre 6 à 9 mois, à raison de 2 à 3 heures par mois», explique Marie Zimmermann, la responsable de l’antenne valaisanne.

L’idée de Compétences bénévoels est de mettre à disposition d’organisations actives dans le domaine de la santé, du social, de la culture ou de l'environnement, des personnes expérimentées pour les aider dans la mise en place d’un projet. «Nous aidons l’organisme, mais nous ne faisons pas à sa place. Nous ne fournissons pas le pêcheur, ni la canne, mais les explications pour pêcher. Nous avons d’ailleurs l’habitude de dire que nous sommes dans le transfert et non dans le faire», ajoute Marie Zimmermann. Le bénévole agit ainsi comme un coach. Tout au long de sa « mission », le bénévole sera suivi par la fondation. « Cela permet à chacun, au bénévole et au bénéficiaire de l’aide, d’avoir l’assurance que les choses ne vont pas déraper.»

A ce jour, l’antenne valaisanne compte sept bénévoles à disposition, dont des chefs de projet.

La fondation Compétences bénévoles ne vit que grâce à des parrains.