David Cameron rend visite au nouveau président afghan

Vendredi, le premier ministre britannique David Cameron est arrivé en visite surprise à Kaboul, afin de rencontrer le nouveau président Ashraf Ghani, entré en fonction en début de semaine.
07 août 2015, 14:17
Les pays membres de l'OTAN "condamnent unanimement les actes barbares et ignobles" de l'Etat islamique (EI), a déclaré vendredi le Premier ministre britannique David Cameron. Il s'exprimait à l'ouverture de la deuxième journée du sommet de l'Alliance à Newport, au Pays de Galles.

David Cameron est arrivé vendredi à Kaboul en visite surprise quelques jours après l'investiture du nouveau président afghan Ashraf Ghani. Le Premier ministre britannique devient ainsi le premier grand dirigeant international à rendre visite au nouveau président.

La présidence afghane et le porte-parole de l'ambassade britannique ont confirmé l'arrivée du chef du gouvernement britannique à Kaboul, où une rencontre avec M. Ghani était en cours.

La Grande-Bretagne est le deuxième pays dans la coalition internationale présente en Afghanistan derrière les Etats-Unis avec quelque 3900 soldats encore présents sur place actuellement.

Le nouveau pouvoir afghan a par ailleurs signé cette semaine avec les Etats-Unis et l'OTAN des accords encadrant le maintien en 2015 d'environ 12'500 soldats étrangers dans le pays, dont 9800 Américains, afin d'épauler les forces afghanes au terme de la mission de combat de la coalition internationale qui prend fin en décembre.

Le président Hamid Karzaï, seul homme à avoir dirigé le pays depuis la chute des talibans en 2001, a passé le flambeau lundi dernier à Ashraf Ghani dans une cérémonie marquée par deux attentats-suicide des rebelles islamistes dans la capitale afghane.

Cette transition démocratique met officiellement fin à trois mois d'une crise politique née des résultats contestés du second tour de l'élection présidentielle, qui a fragilisé davantage le pays.