Réservé aux abonnés

Cours de répétition linguistique

Langues Et si l'armée créait des unités multilingues pour favoriser la cohésion nationale? Le conseiller aux Etats neuchâtelois Didier Berberat suggère une nouvelle mission pour la Grande muette.

24 déc. 2014, 00:01
data_art_2829754.jpg

CHRISTIANE IMSAND

Jusqu'ici, on allait à l'armée pour apprendre le maniement des armes et le respect de la discipline. Les cours de répétition servaient à ancrer et parfaire cet apprentissage. Mais voilà. Les temps changent et la mission de l'armée aussi. Pour le sénateur neuchâtelois Didier Berberat (PS), "l'armée suisse, qui est multilingue, représente une occasion rêvée de permettre aux personnes qui effectuent leur école de recrues et leurs cours de répétition de perfectionner leurs connaissances dans les autres langues nationales".

L'armée doit-elle donc se transformer en éc...