Cinquième succès de l'année pour Ariane 5

Deux nouveaux satellites de télécommunications ont été placés en orbite par Ariane 5. C'est la cinquième mission réussie de l'année pour Arianespace.
07 août 2015, 14:20
Le lanceur Ariane 5 a placé jeudi sur orbite deux satellites de télécommunications, annonce Arianespace. Il signe ainsi son cinquième succès de l'année.

Le lanceur Ariane 5 a placé jeudi sur orbite deux satellites de télécommunications, annonce Arianespace. Il signe ainsi son cinquième succès de l'année.

La fusée, qui a décollé jeudi à 18h43 locales (23h43 heure suisse) du centre spatial de Kourou, en Guyane, a d'abord mis sur orbite géostationnaire le satellite Intelsat 30. Construit par l'américain Space Systems/Loral, il doit fournir au continent américain des services de télévision directe et de sauvegarde et restauration de données numériques. Sa durée de vie sera d'au moins 15 ans.

Ariane a ensuite mis sur orbite le satellite ARSAT-1 pour l'opérateur argentin Arsat. Le premier satellite géostationnaire construit en Argentine fournira pendant quinze ans à l'Argentine et à ses voisins des services de télécommunications comme la télévision directe ainsi qu'un accès à internet et des transmissions de données et de téléphonie.

L'annonce du succès de la 220e mission d'une fusée Ariane, la 76e dans sa version Ariane-5, a été saluée par les applaudissements nourris du public dans la salle des opérations Jupiter. Parmi les personnalités présentes, la ministre française de la Recherche, Najat Vallaud-Belkacem.

Rude concurrence

La ministre a confirmé devant la presse que le gouvernement français apporterait son soutien au programme Ariane 6. Celui-ci sera débattu le 2 décembre prochain à Luxembourg par les pays membres de l'Agence spatiale européenne (ESA).

"Ce que nous voulons, c'est nous adapter face à une concurrence qui est de plus en plus rude", a-t-elle dit. "L'Europe n'est plus seule sur ce terrain, donc il faut que nous soyons capables d'inventer quelque chose d'encore mieux qu'Ariane 5. C'est pour cela que la France soutient le projet d'Ariane 6."

Le prochain rendez-vous au centre spatial guyanais est fixé au 18 novembre. Vega, le plus petit des lanceurs de la gamme Arianespace, emportera dans l'espace le véhicule d'expérimentation IXV pour le compte de l'Agence spatiale européenne.