Réservé aux abonnés

Bille en tête

Un beau livre illustre la carrière d'Edmond Bille, peintre neuchâtelois qui a trouvé en Valais ses sources d'inspiration.

22 déc. 2008, 05:01

Dans la lueur crépusculaire d'une journée d'hiver, un vieil homme s'échine à tirer une lourde luge chargée de bois. La Mort drapée de blanc le pousse vers l'église et le repos du soir. La scène se passe devant les cimes dentelées des Alpes, sur une étendue neigeuse aux reflets violents. En 1909, Edmond Bille, un peintre neuchâtelois de 31 ans, imagine ainsi le troisième âge de la vie. La montagne et l'hiver pour la vieillesse, un bûcheron et le Valais pour décor, dans le goût symboliste ...