Brésil: quand papa veut couper les ongles de Marcelinha, elle se met à hurler

C'est la minute "bonne humeur" du matin. Marcelinha, un bébé brésilien qui a tout juste quelques mois, sait déjà faire des blagues à son papa. Alors qu'il essaie de lui couper les ongles, elle crie avant même qu'il ne la touche. Sourires garantis!
15 sept. 2015, 10:56
Marcelinha a compris qu'en faisant peur à son papa, elle pouvait échapper à la torture de la coupe des ongles.

Si vous êtes parents ou si vous l'avez été il y a un certain temps, vous le savez: couper les ongles d'un bébé relève le plus souvent de la mission impossible ou, en tout cas, très compliquée. Ça bouge, ça crie, ça pleure. 

Mais pour le papa de Marcelinha, un bébé brésilien de tout juste quelques mois, c'est encore pire. Alors qu'elle ne sait même pas encore parler, elle sait très bien se faire comprendre. 

Se faire couper les ongles, elle n'aime pas ça. Et, un peu comme les footballeurs brésiliens, elle simule la douleur avant même que son papa ne la touche. Dès qu'il s'approche, il a droit à son cri d'alarme. 

Sa maman a filmé toute la scène et l'a postée sur sa page Facebook, où elle a déjà été vue plus de 26 milions (!) de fois et partagée près de 900'000 fois.