Réservé aux abonnés

Bilan de 100 jours à la barre de l'Hôpital du Valais

Le directeur est à la tête du réseau hospitalier valaisan qui se trouve encore meurtri par les affaires et au milieu du gué des réformes.
06 août 2015, 15:15
data_art_1244316.jpg

 

La crise au RSV

 

Professeur Bonvin, vous êtes arrivé à la fin de la crise qu'a traversée le RSV, renommé depuis Hôpital du Valais. Comment le personnel a vécu cette situation?

Le personnel a ressenti un sentiment d'injustice, parce que les employés savaient que leur travail au quotidien était de qualité et qu'ils s'engageaient avec conviction pour le bien-être des patients. Par contre, ils étaient mal perçus par la population. Certains n'osaient même plus dire qu'...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois